dimanche 31 août 2014

Documentaire : Coup franc pour l'Algérie

En 1958, peu avant la Coupe du monde, quatorze joueurs de football Algériens de nationalité française quittent la France pour rejoindre l'équipe du FLN.


Bassam Tahhan : "La France est l'allié objectif du djihadisme !"


Jacques Sapir au sujet de l'incapacité économique du gouvernement français


Manuel Valls accueilli sous les huées à l'université d'été du PS à La Rochelle


Echange de prisonniers entre la Russie et l'Ukraine

Pakistan : la fronde anti-Sharif tourne à l'affrontement à Islamabad

Ça Se Dispute (Zemmour vs Domenach) - Vendredi 29 Août 2014

Allain Jules sur la situation en Libye

Conférence d'Etienne Chouard sur la démocratie, à Bordeaux le 21 Aout 2014

Suède : grand rassemblement contre l'extrême-droite

Entretien avec Ziad Medoukh, professeur à Gaza



Ziad Medoukh, professeur universitaire et habitant de Gaza nous a accordé mardi 26 août une interview où nous avons fait le point sur la situation générale dans la bande de Gaza. Dans cette entretien nous abordons quelques aspects de la vie quotidienne des gazaouis sous les frappes israéliennes ainsi que le bilan officiel des pertes humaines et matérielles après 51 jours de bombardement. Nous nous arrêtons sur l'actualité politique en Palestine tout en évoquant le sujet du récent gouvernement d'union nationale palestinien ainsi que l'unité et le soutien du peuple à la résistance sous toutes ses formes. Depuis cet entretien, un accord de cessez-le-feu a été conclu entre le gouvernement d'union nationale palestinien et Israël, sous l'égide de l'Egypte.

Un bilan dévastateur : plus de 2 140 victimes palestiniennes et 70 côté israélien. Selon l'ONU, au moins 373.000 enfants devront être suivis psychologiquement après cette guerre. Le lourd bilan humain ne s’arrête pas là. La crise humanitaire à Gaza a fait plus de 10.000 blessés dont au moins 3.106 enfants. 1.000 enfants devraient avoir une incapacité permanente.

Combats dans la République populaire de Donetsk

Pakistan : 230 manifestants réclamant le départ du premier ministre blessés par la police

Allemagne : manifestation contre la surveillance des citoyens

samedi 30 août 2014

Livre : Alain Soral - Vers la feminisation (2007)



Quatrième de couverture :

" La femme est l'avenir de l'homme. " Cette sentence devenue célèbre résume à elle seule le credo de l'époque, son idéologie. Que le poète qui l'a prononcée ait vécu en stalinien et fini pédé devrait pourtant inciter à la prudence, voire à la réflexion. A moins que le but de ce slogan, devenu " demain sera féminin " dans un catalogue de vente par correspondance, soit justement de couper court à toute réflexion sérieuse ; d'exiger de nous, hommes de bonne -volonté qui voulions continuer à réfléchir, que nous nous en remettions à la fameuse intuition et autre sensibilité féminine quant à notre avenir... 

En s'appuyant sur les trois stuctures, dont l'articulation constitue la totalité de l'être, à savoir : le corps (ses fonctions), l'oedipe (ses représentations) et l'histoire (ses réalisations), Alain Soral démontre que c'est, au contraire, parce que la femme est plutôt l'être du désintérêt politique (littéralement un homme sans vison collective d'avenir) que l'oligarchie a choisit d'en faire le relais privilégié de son pouvoir (au commentaire journalistique comme à l'exécution de gestion). La féminisation des esprits complétant, en quelque sorte, la " maastrichtisation " des institutions afin de réduire, jusque dans les consciences, l'aspiration du peuple au pouvoir citoyen. 

En proférant cette thèse radicale, médiatiquernent marginale mais ressentie par une part grandissante de la population, vers la féminisation ? veut poser les bases d'un débat sérieux à propos d'une manipulation antidémocratique (notamment la parité) dont la majorité des femmes, ouvrières et employées, sont aussi le jouet ; niais aussi aider l'honnête homme à se défendre contre l'arrogance et la bêtise des élites en place dans les dîners en ville !

Chine/Japon/USA : la guerre est déclarée !


Avions contre drones : le nombre croissant de drones civils et commerciaux commence à poser un problème de sécurité aérienne aux États-Unis

Thierry Meyssan : "Israël envisage de réchauffer le front du Golan"

La livraison par drone n'est pas pour demain en France


Allain Jules sur la situation en Syrie

Jérôme Lambert au sujet du remaniement ministériel en France

Pédophilie : Laurence Brunet-Jambu dénonce l’attitude de l’État et des journalistes

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, une alliée inévitable ?

Aube dorée : Illias Kassidiaris obtient une permission de sortie

Bombardement américain sur un camion de l'Etat Islamique transportant des armes

Ukraine : la gare de Donetsk frappée par les combats

Afghanistan : les services secrets visés par les talibans à Jalalabad

vendredi 29 août 2014

Documentaire : Europe à vendre

Avec la crise, la privatisation des biens publics s’accélère partout en Europe. Une enquête édifiante sur les bradages en cours des patrimoines naturels et culturels. Montagnes à vendre dans le Tyrol oriental pour 121 000 euros ! En 2011 en Autriche, l’annonce suscite aussitôt la convoitise de sociétés, à condition que les deux sommets (2 600 mètres d’altitude), propriété de l'Agence immobilière fédérale (BIG), une institution publique, portent leur nom. C’est en découvrant cette aberration que le réalisateur entreprend un tour d’Europe pour évaluer la privatisation en cours des biens publics. Un état des lieux stupéfiant, tant la crise justifie la vente à la "découpe" du patrimoine naturel et culturel par des municipalités, régions et gouvernements soucieux de renflouer leurs caisses. En Irlande, l’État, au bord de la banqueroute pour avoir épongé les dettes des grandes banques, est prêt à brader toutes les forêts de l’île, mobilisant des milliers de personnes en colère.

Combattants français de la République populaire de Donetsk : "Nous sommes venus pour réinformer le public français sur la réalité de cette guerre."

Embargo russe: 8.000 entreprises françaises au bord de l'asphyxie

Philippe Béchade - Bilan Hebdo Vendredi 29 Août 2014

Lordon/Chouard : l'homme est-il voué à toujours aimer obéir à un maître ?

Pédophilie : l'Angleterre sous le choc d'un nouveau scandale

En Russie, les habitants commencent à ressentir les effets de l’embargo européen


Emmanuel Ratier sur le gouvernement Valls 2



Emmanuel Ratier revient sur les enjeux de la démission du gouvernement. Il explique la crise politique, économique et les raisons de l'arrivée d'Emmanuel Macron au ministère de l'Économie.

Pierre Dortiguier : En France, le chômage émane de manque de formation professionelle

Nicolas Bourgoin sur la dissolution des groupes et milices en France


"Vivre sous les drones", un rapport percutant dénonçant les crimes de guerre télécommandés des États-Unis au Pakistan

Gaza : de l'aide alimentaire, mais rien pour reconstruire

Cyberattaque massive contre des institutions financières américaines

jeudi 28 août 2014

Visite surprise des éleveurs bovins au siège social de Leclerc

Mardi 26 Août, environ cent cinquante éleveurs bovins provenant de toute la France ont décidé de rendre visite à l'enseigne de la grande distribution Leclerc afin de dénoncer la pression à la baisse des prix des produits bovins exercée par la grande distribution.


Xavier Moreau sur le conflit au Donbass et l'économie ukrainienne


Éric Zemmour : "Macron et Vallaud-Belkacem font la paire"

"Al-Assad ne peut pas être un partenaire de la lutte contre le terrorisme" affirme Hollande


Quand un agent des finances publiques explique comment ne pas payer la redevance audiovisuelle


Emmanuel Macron "présidentiable" pour Jacques Attali

Rideau de fer : Cardiff se transforme en prison en plein air avant le sommet de l'OTAN du 4 et 5 septembre

Entretien - Marc Chinal - L'Après-Monnaie

Des enfants palestiniens brutalisés par des soldats israéliens

Gaza : Le Hamas crie victoire au lendemain du cessez-le-feu

Un train de retard : l'ONU signale un risque de guerre civile en Libye

C dans l'air - Valls avec les patrons ( Emission du Mercredi 27 Août 2014 )

Deux poids, deux mesures : Chuck Berry n'est pas Polanski

Syrie : affrontements à la frontière avec le plateau du Golan

mercredi 27 août 2014

Documentaire : La famille Rothschild

Jean-Michel Vernochet sur l'État islamique


Standing ovation pour Manuel Valls lors des universités du Medef


Pierre Dortiguier & Imad Eddine Hamrouni au sujet du cessez-le-feu à Gaza

Christine Lagarde exclut de démissionner de son poste au FMI


Philippe Béchade : "L'économie allemande s'essouffle"

La NSA s'inspire de Google pour partager les données qu'elle collecte


De nouvelles révélations sur la NSA, l'agence américaine de renseignement électronique et informatique, indiquent qu'elle partage plus de 850 milliards de documents sur les métadonnées avec une vingtaine d'autres agences de renseignement au travers d'un moteur de recherche inspiré de celui de Google. Cette pratique aurait lieu depuis 2007 et concernerait aussi bien les ressortissants étrangers que les citoyens américains. 

D'après de nouveaux documents publiés lundi 25 août par The Intercept, l'agence de renseignement électronique américaine, la NSA, a développé un moteur de recherche interne similaire à Google pour sa gigantesque base de métadonnées. Ce moteur, qui s'appelle ICReach, cherche parmi plus de 850 milliards d'archives. Et il est partagé avec plus d'une vingtaine d'autres agences de renseignement américaines. La NSA le décrit dans une présentation interne comme "une expansion à grande échelle du partage de métadonnées de communication avec les partenaires [de la communauté du renseignement]." Le même document révèle qu'il est opérationnel depuis mai 2007.

454 sans-abri morts en 2013 en France, dont 15 enfants


Le collectif les Morts de la Rue a comptabilisé les décès de sans domicile fixe en 2013. Pour les SDF, la mort survient souvent plus tôt et elle est plus violente. 

Au moins 454 personnes sans domicile fixe sont décédées en France en 2013, dont 15 enfants de moins de 15 ans, selon le bilan final du collectif les Morts de la Rue, qui comptabilise toute l’année ces décès. Ce recensement n’est pas exhaustif, souligne le collectif, qui recueille les informations via les associations, les services du 115 ou du samu social, les foyers d’hébergement, les pompiers, les travailleurs sociaux, certains services de police, les particuliers, les hôpitaux, les mairies ou encore les pompes funèbres. 

Au total, 517 décès ont été transmis au collectif : 454 étaient SDF et 63 anciennement SDF. La majorité d’entre eux sont des hommes (91,3%). Parmi eux, le collectif a dénombré 15 enfants décédés (soit 3,3% des personnes SDF), un chiffre en forte hausse par rapport à 2012 (trois enfants décédés), en cohérence avec l’augmentation du nombre de familles hébergées par le 115 ou vivant dans des bidonvilles. Dix d’entre eux appartenaient à la communauté rom.

Angleterre : une affaire d'abus sexuels sur enfants éclabousse Rotherham

(Shaun Wright, Commissaire de Police du South Yorkshire)

SCANDALE - Un rapport glaçant publié mardi révèle que 1.400 enfants ont été victimes d'exploitation sexuelle entre 1997 et 2013 à Rotherham, dans le comté du Yorkshire. La police et les services sociaux avaient pourtant été alertés à plusieurs reprises...

L'horreur décrite en 159 pages. Plus de 1.400 mineurs ont été victimes d'abus sexuels entre 1997 et 2013 à Rotherham, dans le nord de l'Angleterre, révèle un rapport rendu public mardi. "Personne ne connaît l'ampleur de l'exploitation sexuelle qu'ont subie des enfants ici à travers les années", écrit la professeur Alexis Jay, auteur du rapport commandé en 2013 par le conseil municipal à un organisme indépendant. Certains de ces enfants ont "été victimes de viols collectifs, d'échanges avec d'autres villes du nord de l'Angleterre, enlevés, battus et intimidés".

Un trafic sans précédent qui bouleverse l'Angleterre mais pourtant connu des services de protection de l'enfance et des élus. Ces derniers avaient en effet été alertés par trois précédents rapports établis entre 2002 et 2006. Mais personne n'a voulu croire les chiffres avancés, explique l'auteur de l'enquête qui accuse les autorités locales d'avoir manqué à leur devoir de protection. "La police regardait beaucoup de ces enfants victimes avec du mépris et n'a pas traité leur abus comme un crime." Dans plus d'un tiers des cas, les victimes, toutes âgées de moins de 16 ans, étaient connues des services sociaux. Leurs agresseurs ciblaient les enfants les plus vulnérables, placés hors de leurs familles.

France : un ex-banquier d'affaire de la Banque Rothschild à Bercy

France : l'austérité sème la zizanie

"Macron est un oligarque", Raquel Garrido (Parti de Gauche)


Où passe l'argent des contribuables de l'Union Européenne ?

Jacques Sapir : Politique économique française, le constat d'Arnaud Montebourg est-il juste ?

Jean-Michel Quatrepoint : L'Allemagne dans l'impasse, chute de croissance et crise ukrainienne


UE-Russie : l'effet boomerang des sanctions

Kevin O'LEARY, présentateur multi-millionaire Canadien se lâchent sur les dernières statistiques relatives aux inégalités planétaires de richesse


Catastrophe sanitaire de l’amiante : entre 60.000 et 100.000 décès sont attendus en France d’ici 2050

Gaza célèbre l'accord de cessez-le-feu

Israéliens et Palestiniens entre soulagement et défiance

L'OMS met en garde contre l'e-cigarette

Entretien entre Etienne Chouard et Frédéric Bosqué (projet ‘Tera’ : éco-villages avec revenu de base en monnaie locale et constitutions populaires communales)

Vers un cessez-le-feu en Ukraine ?

Pakistan : l'armée détient la clé de la crise politique

mardi 26 août 2014

Avec Macron, l’Elysée décroche le poupon


C’est probablement le téléphone portable le plus saturé du Tout-Paris. Parler à Emmanuel Macron relève du parcours du combattant. Surtout ces derniers jours. A l’Elysée, ce jeune énarque, secrétaire général adjoint, est l’homme de la crise de l’euro et de tous les dossiers économiques. La loi organique et le traité européen, c’est lui. Le budget de 2013, c’est encore lui. «C’est notre interlocuteur à l’Elysée», confie un directeur de cabinet d’un des ministères à Bercy, qui assure échanger avec lui au moins trois à quatre fois par semaine, mais plutôt vers 1 heure ou 2 heures du matin. «C’est notre heure du thé à nous.» En ces temps de rigueur historique, le «petit Macron», comme on le surnomme, est devenu une pièce maîtresse dans le dispositif élyséen.

«Extraterrestre». C’est l’histoire de l’affolante ascension d’un jeune homme pressé. Celle d’un Julien Sorel d’un siècle où la haute finance est devenue l’antichambre du pouvoir politique. A 34 ans, Emmanuel Macron a déjà eu trois vies. A 25 ans, en tant qu’apprenti philosophe (thèse sur l’intérêt général, DEA sur Hegel, maîtrise sur Machiavel), il devient l’assistant de Paul Ricœur. Cinq ans plus tard, après un passage par l’ENA et l’Inspection des finances, il entre chez Rothschild & compagnie comme banquier d’affaires. Début 2012, il est nommé gérant et se retrouve à piloter l’un des plus gros deals de l’année (le rachat par Nestlé d’une filiale de Pfizer). Un deal à 9 milliards d’euros qui lui permet de devenir illico millionnaire… Quelques jours plus tard, il entre à l’Elysée au poste de secrétaire général adjoint. «Et il n’était pas question pour lui de venir en tant que simple conseiller», raconte un proche.

Le footballeur palestinien Ahmed El Qatari qui allait jouer au FC Barcelone mort dans les bombardements de Gaza


Le footballeur palestinien Ahmed El Qatari qui allait commencer sa carrière au FC Barcelone est mort dans les bombardements de Gaza le 8 août sans aucun commentaire de la FIFA. Il avait 20 ans.Mais que vaut un sportif palestinien ? Le sport, la solidarité, la fraternité... du bla bla bon pour les crédules. Pas plus la FIFA que l’UEFA n’ont jamais réagi à l’assassinat par Israël de dizaines de sportifs palestiniens de haut niveau, le plus souvent visés, pour qu’ils ne portent pas haut et loin les couleurs de la Palestine.

Pas un mot sur tous ceux qui sont emprisonnés pour les mêmes raisons. Mahmoud Sarsak, après près de 3 ans de prison et une grève de 92 jours, qui a laissé des séquelles indélébiles sur cette étoile montante du foot, a été soustrait aux griffes du loup. Mais d’autres joueurs de foot de l’équipe nationale palestinienne croupissent encore dans les prisons israéliennes à ce jour.

Source : Oumma.com

Conférence : Alain Soral / Gilad Atzmon à Paris - Europe : la nouvelle élite et l'avenir de la démocratie (11 juin 2014)


Vols de surveillance au-dessus de la Syrie : première étape d'une nouvelle tentative de renversement de Bachar el-Assad

Didier Pouillaude : La rupture au sein du gouvernement socialiste était prévisible

Ginette Skandrani : "Les crimes d'Israël sont pires que ceux d'Hitler"

Cinquantième jour de guerre entre Israël et Gaza

"Ice Bucket Challenge" en Palestine


Éric Zemmour : "La question allemande ravage la majorité socialiste"

Les think tanks néolibéraux européistes veulent vendre ce qui reste des services publics à des entreprises privées

Des volontaires français partent se battre contre le régime de Kiev

Austérité : Merkel et Rajoy fustigés à Saint-Jacques-de-Compostelle

Mensonge en direct de Fabius devant Bourdin qui ne relève pas : "Bachar el-Assad a aider l'Etat islamique à naître"

Face à Face attendu entre les présidents russe et ukrainien à Minsk

Libye : Qui a bombardé les milices armées ?

Irak : Bagdad sous les bombes

lundi 25 août 2014

Documentaire : La drôle d’histoire des banques françaises



Comment, du XVIIIe siècle à nos jours, les banques françaises ont réussi à se soustraire à toutes les règles pour générer le système actuel. S’appuyant sur des films d’archives et des séquences d’animation, le documentaire raconte l’histoire d’un éternel recommencement et d’un système qui s’emballe. Absence de contrôle, spéculation à outrance et paradis fiscaux ont éloigné les banques de l’économie réelle et enclenché une crise sans précédent en 2008. Comment en est-on arrivé là ? Ce documentaire remonte jusqu’en 1714, date de l’introduction en France du billet de banque, puis du système des actions orchestré par John Law – un banquier britannique féru de mathématiques, qui fit fortune dans les jeux. Mais, déjà, une première bulle spéculative crée la panique ! En 1789, la dette de l’État atteint 80 % du PIB. Elle est effacée huit ans plus tard, ruinant les créanciers et suscitant la colère des bourgeois… Désireux de redonner confiance aux Français, Bonaparte crée en 1799 la Banque de France. Vingt familles parisiennes – dont les Rothschild – s’emparent de cette banque centrale. Vers 1865, pour financer la révolution industrielle, deux établissements sont créés pour collecter l’épargne dormante du grand public et drainer des investissements industriels à l’étranger, notamment vers la Russie : la Société générale et le Crédit lyonnais… - See more at: http://nemesistv.info/video/1DNYXSY422OD/la-drole-dhistoire-des-banques-francaises#sthash.eZ9vRxuV.dpuf

Charles de Gaulle - Libération de Paris - 25 Août 1944

L'Iran diffuse des images du drone israélien abattu dimanche.

Un violoniste peut continuer à faire de la musique grâce à une opération un peu spéciale

Le caprice de Valls à Hollande : «C'est Montebourg ou moi!»


Furieux des critiques d'Arnaud Montebourg sur la politique économique suivie par l'exécutif, Manuel Valls a pesé de tout son poids ces dernières heures pour obtenir que le turbulent ministre de l'Economie quitte le navire gouvernemental.

Question d'autorité. Sanguin et entier de tempérament, le Premier ministre a passé à François Hollande le message suivant : « C'est lui ou moi ! » « Si tu refuses, ce sera sans moi ! », a-t-il ajouté selon l'un de ses plus proches.

Emprunts toxiques : les collectivités furieuses contre le gouvernement

(Carte des emprunts toxiques)

Les élus locaux crient au scandale après que l'État a fait voter une loi leur enlevant leur principal argument de recours contre les banques dans ce dossier à 17 milliards. 

David contre Goliath! Dans la guerre qu'ils ont lancée contre les banques, les élus locaux viennent de perdre une bataille. Avant la crise, de nombreuses collectivités se sont endettées en souscrivant des emprunts dont les taux d'intérêt étaient libellés en devises étrangères ou en matières premières. Des emprunts qui sont vite devenus «toxiques», les taux souscrits grimpant en flèche et entraînant des niveaux de remboursement insurmontables pour les collectivités fragiles. 

En juillet, le Conseil constitutionnel a validé une loi protégeant les banques de multiples recours. Avec ce texte, un établissement ne pourra plus se faire condamner pour ne pas avoir mentionné ou avoir mal mentionné le taux effectif global (TEG, mesurant le coût total du crédit) ou d'autres indicateurs (taux de période, durée de la période) dans les documents échangés avec un client. Les communes, départements et régions se voient donc désormais privés d'un argument d'attaque efficace, qui avait permis à plusieurs collectivités de gagner des procès face aux banques.


Thierry Meyssan & Pierre Dortiguier au sujet du drone israélien abattu par l'Iran

Plus grand exercice militaire de l'histoire en Mongolie avec la Russie, la Chine et les nations membres de l'Organisation de coopération de Shanghai

Moment d'éloquence de Jean-Luc Mélenchon sur l'Ukraine et Gaza

Les motivations carriéristes de Montebourg et Hamon


Qui sont les pères fondateurs européens ? par François Asselineau


La fièvre Ebola et le business pharmaceutique mondial

A Donetsk, des séparatistes pro-russes contraignent des prisonniers ukrainiens à défiler


dimanche 24 août 2014

Documentaire : Black Music, Des chaines de fer aux chaines en or



Comment la musique noire a rythmé le combat pour l'émancipation des Afro-Américains sur près de deux siècles, des champs de coton du Sud profond aux ghettos du Bronx. Un ébouriffant maelström de sons et d'images. Résumer plus d'un siècle et demi d'histoire des Noirs américains et de leur production musicale en moins de deux heures relève de la gageure. C'est pourtant le pari gagné par les réalisateurs, qui plongent le spectateur dans un ébouriffant maelström de rythmes et d'images. Les racines de toutes les musiques nées aux États-Unis, du blues au hip-hop, se trouvent en Afrique. Tout comme les spirituals et les work songs ont accompagné et soutenu l'espoir des esclaves enchaînés dans le Sud profond, chaque avancée, chaque combat des Noirs américains a été annoncé, célébré ou amplifié par le rythme, le chant, la danse.

Arrêt sur images : Gaza et ses prolongements


Gaz de schiste, la nouvelle bulle boursière

Exercice militaire russe à Kaliningrad

Jonathan Sturel présente son livre "La contre-histoire de Michel Onfray"


L'Iran au côté de l'Irak face à la menace djihadiste

L'accès à l'eau potable, source de précarité en France


Un raid israélien détruit un immeuble de onze étages à Gaza

Suède : heurts entre la police et des manifestants anti-extrême droite

Dans l'est de l'Ukraine, les bombardements meurtriers sèment la peur


Une série d'attentats ensanglante l'Irak

Fakhre Tavoli au sujet de la situation en Libye

La sécurité des très riches touristes en question à Paris


Michel de Lorgeril (Cardiologue et chercheur au CNRS) sur le cholestérol et l’arnaque des statines

samedi 23 août 2014

Documentaire : Mauvaises ondes


Personne ne se souvient des décisions prises par le « Grenelle des ondes » qui s'est tenu en avril 2009. Et pour cause : la veille de son ouverture, le premier ministre avait innocenté a priori le pouvoir de nuisance des antennes relais. Après dix ans de polémiques, de publications douteuses sous influence des opérateurs et parfois dénoncées par l'Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS), il faut pourtant s'inquiéter : les ondes de nos portables, celles de leurs antennes relais ou celles du Wi-fi et du téléphone sans fil, auraient un effet néfaste sur notre système nerveux central. De multiples expériences sur le rat (dont l'ADN est très proche de l'homme) le démontreraient : les ondes favoriseraient le développement des tumeurs cancéreuses ou endommageraient les neurones.

Gaza : Reportage dans les tunnels de la résistance

Israël pilonne la bande de Gaza


Washington prête à étendre sa lutte contre l'Etat islamique en Syrie

Gaza: Au moins trente raids nocturnes de Tsahal

Les affaires du président ukrainien avec la banque Rotschild and Cie

A Miami, les gens font la queue pour l'aide alimentaire


Des fermiers espagnols protestent contre les sanctions économiques envers la Russie

Libye: une embarcation chavire avec 200 migrants clandestins à bord

Imad-e-din Hamrouni sur le rôle de l'Arabie Saoudite dans la crise en Irak

Olivier le Moine : "Tous unis contre la menace de l'EIIL"

Ahmad Rami : Le régime sioniste continue ses crimes sous le silence de la communauté internationale

Conférence de Pierre Hillard, "Le Québec et le mondialisme", le 29 juin 2014 à Montréal

Martin Peltier à propos de son livre "Shoah Story"



Le sort des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale pèse sur la conscience occidentale, il a fait l’objet d’un très grand nombre de films, livres, articles et rapports. Mais le récit qui en ressort a beaucoup évolué en soixante-dix ans, dès les premières rumeurs, aux thèses d’aujourd’hui. La politique s’y est greffée, donc les polémiques, souvent douloureuses : en particulier entre les mémoires des survivants et ceux qui nient l’existence des chambres à gaz. Ce livre rappelle de telles controverses mais n’y entre pas. Il décrit avec soin l’évolution du récit à travers ses contradictions, faisant ainsi l’histoire des variations de la Shoah, ou encore l’histoire de l’histoire de la Shoah. Par le biais de l’historiologie, le lecteur se trouve amené à la vérité d’un récit aujourd’hui fondamental. L’auteur, fasciné par les divers états d’un récit pas comme les autres, vient de réussir une analyse tout à fait à part et très «spicy» d’une des questions d’historiographie capitales pour notre société.

Convoi humanitaire russe en Ukraine : un épisode très stratégique


Un escroc fabrique une façade de distributeur de billets pour siphonner les comptes


Clément Méric ou la stratégie de l'inversion accusatoire

vendredi 22 août 2014

Documentaire : Ukraine, Au cœur de la poudrière



Février 2014, en Ukraine, des manifestations anticorruption tournent à la révolte générale. Dans la foulée le président Ianoukovitch s'enfuit, un nouveau gouvernement se met en place et la Russie s'empare de la Crimée, la partie la plus méridionale du territoire Ukrainien. Tout cela s'est déroulé en quelques semaines sous le regard apparemment impuissant de la communauté internationale. Divisé en communautés qui essayent toutes de tirer leur épingle du jeu, le pays est aujourd'hui aux mains de milices plus ou moins organisées et violentes, et tout le monde n'a que le mot « fasciste » à la bouche.

C dans l'air - Ebola : Urgence mondiale (Emission du Mercredi 13 Août 2014)

Manifestations de masse contre le gouvernement au Yémen


Quels sont les moyens d'Ulcan ?


Exercice militaire russe au Kazakhstan

Isabelle Coutant Peyre : "La situation à Ferguson est une révolte noire contre le racisme"

Manifestation pour une réforme éducative en profondeur au Chili

Nicolas Médard (Thomas Export) : Répercussions des sanctions russes sur la filière fromage en France


Les infos dont on parle peu #70 (21 août 2014)


Centrafrique: manifestation à Bangui contre l'armée française

Crise en Ukraine : ce que l'on vous cache !


"Les Etats-Unis arment l'Ukraine pour envahir la Russie" - Sergei Glazyev (Economiste, Conseiller de Vladimir Poutine)

Ahmet Davutoglu, Premier ministre marionnette du président Erdogan ?

Ukraine : le ministre de l'Économie démissionne

Ukraine : les rebelles de Donetsk ne veulent pas désarmer


Etats-Unis face à l'EI : "Nous devons être prêt à tout"


Livres : à quoi joue Amazon ?


jeudi 21 août 2014

Documentaire : Otages en irak contre-enquête sur leur libération


Donnant la parole aux protagonistes mobilisés pour la libération des trois journalistes français enlevés en Irak entre 2004 et 2005, ce documentaire éclaire le rôle joué par l'équipe réunie autour du député Didier Julia et celui des services du renseignement.

Jeune Noir tué dans le Missouri : une vidéo fait douter de la légitimité de l'action policière


Un jeune homme s'agite en criant « Tirez-moi dessus, tirez-moi dessus », deux policiers sortent de leur voiture et lui tirent dessus. Il tombe sur le trottoir, les agents continuent à faire feu, une dizaine de fois. La scène s'est produite mardi matin 19 août à Saint-Louis, dans le Missouri. Elle intervient quelques jours après la mort de Michael Brown, abattu le 9 août par un policier dans la ville voisine de Ferguson, qui a provoqué dix jours d'émeutes et l'intervention de la garde nationale, sur fond de tensions raciales.

Racisme et militarisation : la face cachée de la police américaine


Les manifestations se poursuivent à Ferguson après la mort de Michael Brown, adolescent noir abattu par un policier le 9 août dernier, alors que la garde nationale vient d'être mobilisée pour les réprimer. L'opinion publique prend la mesure d'une réalité ancienne : celle d'une police aux méthodes souvent brutales et dont les principales victimes sont noires. 

Trois éléments sont utiles pour comprendre l'indignation et l'émotion suscitées par la mort de cet adolescent. D'une part, loin d'être isolé, ce drame s'ajoute à une longue liste de violences policières. D'autre part, on assiste depuis une vingtaine d'années à une militarisation de plus en plus importante poussée par une puissante industrie de la défense. Enfin, tout cela a lieu dans une Amérique qui peine à éradiquer un racisme systémique et où les préjugés sont tenaces.

Eric Coquerel : « Croissance zéro et +30% pour les actionnaires...»

Eric Coquerel, secrétaire national du Parti de Gauche, réagit à la politique du gouvernement français et s'exprime sur la rentrée politique du Parti de Gauche. Au micro de Vincent Souriau, il revient également sur le conflit israélo-palestinien.


Manifestation en soutien aux Kurdes d'Irak



La communauté kurde de France s'était donnée rendez-vous samedi 16 août 2014 à Paris, près de Gare de l'Est, pour une manifestation de soutien aux kurdes d'Irak, qui font face aux combattants de l'EIIL. En effet, les combattants kurdes, les fameux "Peshmergas", ont du repousser les assauts des djihadistes. Le Cercle des Volontaires est allé à la rencontre de ces kurdes de France, pas forcément tous originaires d'Irak mais également de Turquie, de Syrie et d'Iran. La très grande majorité soutiennent le PKK, le Parti des Travailleurs du Kurdistan, dont le leader Abdullah Öcalan est emprisonné par la Turquie depuis 1999. Voici notre reportage.

Fruits et légumes vendus à prix coûtant pour dénoncer les marges

Funérailles des trois chefs militaires du Hamas à Gaza

Livre : Laurent Guyénot - JFK-11 septembre, 50 ans de manipulations (2014)



Par histoire profonde, il faut entendre les décisions et activités occultes qui déterminent les grands événements historiques. Cette histoire s'oppose souvent à l'histoire officielle, car elle est bien moins glorieuse et beaucoup plus " perverse ". Dans cette histoire de 50 ans de manipulations de toutes sortes, Laurent Guyénot s'appuie sur les archives secrètes, les témoins et les " dénonciateurs " pour nous faire découvrir une autre réalité des faits. De l'assassinat du président Kennedy, le 22 novembre 1963 jusqu'au 11 septembre 2001, Laurent Guyénot éclaire les grands événements de ces 50 dernières années : la baie des Cochons, la guerre froide, la guerre du Vietnam, les Bush père et fils, l'Afghanistan, l'Irak, Al-Qaïda... Les règles de Laurent Guyénot sont la fluidité de la narration, l'exactitude et la précision. L'essentiel du livre est constitué de faits avérés et tous sourcés. Toute rumeur infondée a été exclue.

Morale du coup de boule, par Jérôme Latta


L'attaquant brésilien Evaeverson Lemos da Silva, dit Brandao, incarne à sa façon un stéréotype familier: l'attaquant massif, à la technique rustique, peu buteur mais buteur quand même, bon de la tête, appelé à "imposer son physique" dans les surfaces et à proposer un "point de fixation" devant (c'est-à-dire à tenter de faire quelque chose des ballons qui lui sont balancés par voie aérienne). Un rôle ingrat, mais des profils souvent sympathiques à identifier dans la cohorte des Koller, Laslandes, Fernandao et autre Aloisio qui ont secoué les défenses du championnat de France.

Brandao en propose sa propre interprétation, à contrepied des clichés sur les footballeurs brésiliens – ce qui lui vaut une part des sarcasmes dont il est l'objet. Si ses détracteurs lestent la mule d'une réputation de joueur brutal dans les contacts, notamment par son jeu de coudes, les supporters de Marseille et Saint-Étienne lui vouent la tendresse que l'on doit au buteur des soirs de finale. Il a même quelque chose d'un personnage comique quand il ponctue ses occasions ratées de larges sourires, répond aux interviewes dans un français volontariste mais obscur, se porte candidat à l'équipe de France après sa naturalisation, ou lâche à portée de micro, s'adressant à l'arbitre, un "Chépatouchao" ("Je ne l'ai pas touché") que dément formellement le ralenti.

Crystal Palace lâche Mackay au cœur d'une enquête pour des textos racistes


Annoncé comme manager de Crystal Palace, en Premier League, Malky Mackay n’entraînera pas les Londoniens. En cause, des SMS insultants. Le directeur sportif, lui, démissionne. 

Tout semblait pourtant dans le sac. Le coach écossais de 42 ans, qui avait été éconduit du club gallois de Cardiff City en cours de saison dernière, faisait figure de favori pour succéder au démissionnaire Tony Pulis à la tête de Crystal Palace. 

Sauf qu’une série de textos à caractère très insultant ont eu raison de cette entente annoncée, relate le «Daily Mail». Ça ressemble à un règlement de comptes entre anciens collaborateurs. L’ancien club de Malky Mackay, Cardiff, aurait envoyé à la fédération britannique, la Football Association (FA), un dossier concernant une série de messages envoyés par l’Ecossais de son temps dans la capitale galloise.

La France championne des versements de dividendes


Les dividendes versés par les entreprises cotées ont fortement progressé dans le monde au deuxième trimestre, de 11,7 % par rapport l'année précédentes, selon une étude publiée lundi 18 août.. Ils s'enregistrent à 426,8 milliards de dollars (environ 318 milliards d'euros). 

C'est en Europe et au Japon que les dividendes ont le plus progressé entre avril et juin, augmentant respectivement de 18,2 % et 18,5 %. Dans les pays émergents, au contraire, ils ont connu une chute de 14,6 % malgré d'excellentes performances à Hongkong, indique cette enquête du gestionnaire d'actifs Henderson Global Investors (HGI).


La situation critique des réfugiés ukrainiens

Jean Bricmont - La position américaine envers Daesh en Syrie et en Irak est contradictoire

Entretien avec Rony Brauman au sujet de la Libye post-Kadhafi


Entretien avec Rony Brauman médecin, ancien Président de Médecins sans Frontières, politologue, professeur de relations internationales à Sciences Po Paris. L'ancien dictateur libyen avait été éliminé en octobre 2011 après une intervention occidentale et en particulier française et britannique. Depuis lors, ce qui restait de l'Etat libyen s'est effondré. La Libye n'a plus connu que des attentats, des combats entre milices et tribus rivales. Alors que les djihadistes occupent le désert au sud, le pays menace aujourd'hui de se disloquer.

Grèce : dix ans après, que sont devenus les rêves olympiques ?

Virus Ebola : remède et génocide mondial !


Pays-Bas: le roi s'offre une clôture à 461.000€


L'État néerlandais a déboursé près d'un demi-million d'euros afin de louer un terrain pour ériger une clôture autour de la maison de vacances du roi Willem-Alexander en Grèce, ont rapporté aujourd'hui les médias néerlandais. Le site internet de RTL a publié le contrat d'une valeur de 461.000 euros pour la location, pour une durée 30 ans, du terrain autour de celui sur lequel est située la maison de vacances, provoquant la colère des simples citoyens néerlandais et des hommes politiques. S'ils l'avaient acheté, le terrain aurait coûté 35.000 euros au roi et à son épouse, la reine Maxima, selon la même source. Alexander Pechtold, chef de file du parti d'opposition D66, a qualifié la somme payée par les contribuables de "remarquablement élevée".

Interview d'enfants dans la clinique psychiatrique à Gaza par Ross Kemp


Regain de tensions entre Israël et le Hamas

Gaza : la guerre se répercute dans les supermarchés


La Russie suspend les activités de quatre établissements McDonald’s

Une trentaine de civils tués dans l'Est de l'Ukraine

Thaïlande : le chef de la junte désigné Premier ministre

mercredi 20 août 2014

Documentaire : Guerre d'Irak - Les dossiers secrets



Le site Web WikiLeaks a mis en ligne quelque 400 000 rapports militaires américains secrets sur la guerre en Irak, dévoilant les coulisses d'un conflit qui aurait fait environ 110 000 morts entre 2004 et 2009, dont 66 000 civils. Puis le site a confié ces documents à une équipe de télévision anglaise, demandant aux journalistes de les confronter avec des témoignages recueillis sur place. L'enquête menée par ces professionnels jette une lumière crue sur la guerre en Irak, entre bavures, usages disproportionnés de la force et de la torture. Les rapports laissent aussi penser que, loin d'anéantir Al-Qaida, l'offensive américaine a, bien au contraire, renforcé l'organisation d'Oussama Ben Laden.

Un policier menace de mort un journaliste à Ferguson

Conjoncture morose, les français épargnent comme jamais

Gaza: une frappe israélienne fait 7 morts à Deir al-Balah

Gaza: funérailles des proches du chef militaire du Hamas

Livre : Emmanuel Todd - L'invention de l'Europe (1990)



Tout auréolé du succès de La Chute finale (1976), dans lequel il annonçait l'effondrement du régime soviétique, Emmanuel Todd entreprenait une analyse décapante de l'Europe à partir des structures familiales : la famille souche, autoritaire et inégalitaire ; la famille communautaire, autoritaire et égalitaire ; la famille nucléaire libérale et égalitaire ; enfin, la famille nucléaire absolue. Et Todd de montrer comment la répartition de ces structures à travers le Vieux Continent a pu conditionner l'influence des religions, l'essor du capitalisme, l'adhésion à certaines idéologies : alors que le libéralisme s'est diffusé dans les pays où domine la famille nucléaire (pays anglo-saxons), le communisme s'est, lui, durablement installé là où la famille communautaire dominait (Russie, Europe de l'Est...). Certes, le contexte a beaucoup changé depuis, mais force est de constater que, d'un pays européen à l'autre, les évolutions se poursuivent selon des rythmes variables qui sont liés précisément au degré d'individualisme ou d'anti-individualisme hérité des structures familiales... Faute de prendre en compte ce « refoulé de la conscience politique », les Européens, prévenait Todd, peineront à bâtir une citoyenneté commune.

Ferguson : l'Amérique face à ses vieux démons

Alain Marsaud (Député UMP) : "Le mal que nous avons fait"


Le député des Français de l'étranger (UMP), Alain Marsaud, n'a pas sa langue dans sa poche. La France a annoncé la livraison d'armes aux combattants kurdes en Irak. "J'espère que nous n'allons pas les décevoir", explique le représentant des Français qui vivent dans cette région. Il pointe le manque de moyens de l'armée française et se demande quel type de matériel va pouvoir livrer l'armée française. Il évoque aussi les interventions occidentales au Proche-Orient et dresse un constat d'échec. "Il faudra regarder, lance-t-il, le mal que nous avons fait dans cette région".

Jean-Michel Vernochet au sujet de la situation actuelle en Irak

Trois différents usages politiques du tirage au sort à distinguer - Etienne Chouard

Les commandos afghans, un rôle clé dans l'ère post-Otan

Ahmed Rami : Le massacre des Palestiniens à Gaza a démasqué le régime sioniste

Jean-Michel Vernochet sur la victoire d'Erdogan aux élections présidentielles turques

Serge Ayoub sur "les errements de la doctrine Chauprade"


Serge Ayoub, ex-leader de Troisième Voie et membre du mouvement Solidarisme, a répondu au manifeste d'Aymeric Chauprade au travers d'un article intitulé "Les errements de la doctrine Chauprade".

mardi 19 août 2014

Documentaire : The Internet's Own Boy



Ce film raconte l'histoire de Aaron Swartz, programmeur de génie et activiste de l'information. Depuis l'aide qu'il a apportée au développement de RSS, l'un des protocoles à la base d'Internet, à la co-fondation de Reddit, son empreinte est partout sur Internet. Mais c'est le travail révolutionnaire de Swartz autour des questions de justice sociale et d'organisation politique, combiné à son approche sans concession de l'accès à l'information pour tous, qui l'a pris au piège dans un cauchemar juridique de deux années. Cette bataille s'est terminée par son suicide à 26 ans. L'histoire d'Aaron touche une corde sensible chez des personnes même éloignées des communautés online parmi lesquelles il était une célébrité. Ce film est une histoire personnelle à propos de ce que nous perdons lorsque nous restons sourds à la technologie et à ses relations à nos libertés civiles.

Gaza: la fin du cessez-le-feu

John McCain, le chef d’orchestre du « printemps arabe », et le Calife par Thierry Meyssan


Chacun a remarqué la contradiction de ceux qui qualifiaient récemment l’Émirat islamique de « combattants de la liberté » en Syrie et s’indignent aujourd’hui de ses exactions en Irak. Mais si ce discours est incohérent en soi, il est parfaitement logique au plan stratégique : les mêmes individus devaient être présentés comme des alliés hier et doivent l’être comme des ennemis aujourd’hui, même s’ils sont toujours aux ordres de Washington. Thierry Meyssan révèle les dessous de la politique US à travers le cas particulier du sénateur John McCain, chef d’orchestre du « printemps arabe » et interlocuteur de longue date du Calife Ibrahim.

Interview de François Asselineau sur l'actualité - 31/07/2014

Claire Séverac dénonce le complot mondial contre la santé


Marche pour la liberté thérapeutique

Parents et enfants du service, patients guéris, médecins et professionnels de santé ont manifesté samedi dernier entre l'hôpital Ambroise Paré et l'hôpital de Garches dans le cadre d'une Marche pour la liberté thérapeutique.


Merlin Lloyd Miller, ancien candidat à la présidentielle dit que "Les politiciens américains sont totalement acquis aux mondialistes et à leur agenda sioniste"

Gaza : la trêve une nouvelle fois prolongée

USA: nouvelle nuit de violence à Ferguson malgré le renfort militaire

Julian Assange va-t-il vraiment pouvoir quitter Londres ?

La Turquie juge inacceptable les écoutes de Berlin

Philippe Hugon : La formation de Daesh, un plan américain pour le redécoupage du Moyen-Orient

Imad Eddine Hamrouni au sujet des manifestations pro-palestiniennes à Paris

lundi 18 août 2014

Documentaire : La guerre de l'or noir, la fin de l'ère du pétrole ?



La production des gisements de pétrole existants connaît un déclin impressionnant. Or sans pétrole, tout notre système économique actuel s'effondre : transports, médecine, agro-industrie... Des États et des scientifiques se sont lancés dans une nouvelle 'guerre' de l'or noir, pour tenter de prolonger l'ère du pétrole.

Pierre Hillard - La stratégie du choc



Entretien avec Pierre Hillard accordé au Journal d'un bonobo sur les thèmes de la stratégie du choc et du chaos contrôlé.

Dure rentrée pour les étudiants