mercredi 23 juillet 2014

Gaza : la commissaire de l'ONU aux droits de l'homme évoque de possibles crimes de guerre

« Forte possibilité » de crimes de guerre. Navi Pillay, haute-commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, a profité d'une réunion extraordinaire pour affirmer qu'il y avait une « forte possibilité que le droit international et humanitaire a été violé » lors des bombardement israéliens et les tirs de roquette depuis la bande de Gaza, « d'une façon telle qu'ils pourraient constituer des crimes de guerre ». « Chacun de ces incidents doit faire l'objet d'une enquête rigoureuse et indépendante », a-t-elle souligné.

Gaza : Les mots en guerre

Les mots en guerre, je veux dire les mots que les médias utilisent pour parler de la guerre, perdent leur sens au premier coup de canon. La poudre met le feu aux dictionnaires et ce qui voulait dire noir signifie blanc. En ces heures les journalistes ont deux champs d’exercice pour leur sémantique, celui d’Ukraine où Poutine est « Hitler » et Svoboda « Gandhi », celui d’Israël où la politesse due à « un pays ami » a réussi à faire passer la langue militaire pour la vérité à répéter.

Manifestation pro Palestine non autorisée / Aulnay-sous-Bois (93) - France 22 juillet 2014

Débat houleux sur l’offensive israélienne à Gaza


Débat entre Gilles-William Goldnadel, président de France-Israël et d’Avocats Sans Frontières, et Charles Saint-Prot, directeur de l’Observatoire d’Etudes Géopolitiques.
Charles Saint-Prot à Gilles-William Goldnadel : « Le Hamas est une invention de vos amis israéliens contre Yasser Arafat qui était l’homme de la paix ».

Persécution des chrétiens d'Irak - Alerte sur le silence de la France




Une centaine de personnes se sont rassemblées derrière l'Assemblée nationale ce 22 juillet 2014 pour soutenir les chrétiens d'Orient et particulièrement les chrétiens d'Irak.

mardi 22 juillet 2014

Plus de 500 morts à Gaza


Thierry Meyssan "Le régime sioniste tente d'éradiquer la résistance"


Gaza : Importation de l'antisémitisme, ou exportation du djihadisme ?


Crime de guerre : Un père de famille palestinien abattu froidement par un sniper israelien



Dans le quartier Shajaya à Gaza où Israël a commis des massacres, des volontaires palestiniens et internationaux accompagnés de travailleurs municipaux de Gaza sont à la recherche de survivants dans un décor d'apocalypse. Un jeune homme portant une chemise verte, à la recherche de sa famille décide les rejoindre. Il est alors abattu par un soldat israélien alors qu'il traversait une allée entre les bâtiments. Gisant à plat ventre sur le sol, il reçoit deux autres balles. Il a seulement le temps de prononcer la shahada ( la profession de foi) que tout musulman doit réciter lorsque la mort survient. Une scène terrible qui montre une fois de plus qu'Israël vise les civils, même ceux qui comme ce jeune palestinien cherchait désespérément un membre de sa famille.

Le FBI mis en cause dans l'organisation d'attentats par des Américains musulmans


Le FBI a « encouragé, poussé et parfois même payé » des musulmans américains pour les inciter à commettre des attentats, au cours d'opérations de filature montées de toutes pièces. C'est la conclusion d'un rapport de l'ONG Human Rights Watch publié lundi 21 juillet. Dans nombre des plus de 500 affaires de terrorisme conduites par les tribunaux américains depuis le 11 septembre 2001, « le ministère américain de la justice et le FBI ont ciblé des musulmans américains dans des opérations clandestines de contre-terrorisme abusives, fondées sur l'appartenance religieuse et ethnique », dénonce ce rapport étayé de nombreux exemples.

PROPAGANDE – Et si le palais de Westminster était frappé par les roquettes du Hamas ?

Comme à chaque fois lorsque le Proche-Orient s'embrase, la propagande se porte bien. Et les réseaux sociaux constituent désormais l'agora sur laquelle celle-ci s'exprime sans limite. Depuis le début du conflit, l'armée israélienne a montré qu'elle maîtrisait à la perfection ces nouveaux outils de communication, où elle rend compte de son action tout en la justifiant.

Pierre Dortiguier - Massacre à Gaza



Sahar reportage, interview au téléphone le 21 juillet 2014 de Pierre Dortiguier, philosophe politologue, à propos de l'offensive en cours d'Israel, selon lui ce qui se passe à Gaza est un massacre.

Israël continue son travail de sape à Gaza

En Ukraine, la bataille de Donetsk reprend de plus belle

lundi 21 juillet 2014

Révélation explosive sur la LDJ

Info OummaTV : invité de l'Esprit d'actu, Bernard Ravenel révèle qu'il y a eu un compromis entre" Nicolas Sarkozy à l'époque minsitre de l'Intérieur et le CRIF pour tolérer la LDJ". Il révèle également que la police " est fatiguée de la LDJ". Président d'honneur de l'Association France Palestine Solidarité, historien et militant politique, spécialisé dans les questions méditerranéennes, Bernard Ravenel a participé en 1960 à la fondation du Parti socialiste unifié (PSU).

Olivier Delamarche : «On a des marchés qui ne sont plus des marchés»


Comment l’aide au développement se privatise au profit des grandes multinationales



Un réseau d’ONG s’alarme de la montée en puissance des « institutions financières de développement » (IFD), mandatées pour soutenir les investissements du secteur privé dans les pays émergents. Ces banques dépendent de l’argent que leur versent États ou organisations internationales. Mais, peu contrôlées, elles auraient une fâcheuse tendance à favoriser les multinationales des pays riches, voire à financer des projet privilégiant la rentabilité économique plutôt que l’utilité sociale des investissements. Quitte à solliciter, si nécessaire, des fonds implantés dans les paradis fiscaux...

Foot business: La fable Azéri du RC Lens

Empêtré dans ses ridicules explications, le président du club de l'Artois, Gervais Martel, a fini par avouer. Son oligarque de propriétaire, Hafiz Mammadov ne remettra pas la main à la poche. Une évidence. Il suffisait aux journalistes de regarder la situation de son groupe de BTP.
Le verdict de l’enquête Presse Sportive Internationale 2011 était sans appel : 78% de l’information sportive porte essentiellement sur les compétitions, les athlètes et leurs entraîneurs, 2,7% traitent des effets de la politique sur le sport et 3,1% de sa dimension économique.
Dans de telles conditions, pas étonnant que les médias ne traitent que de manière très exceptionnelle du degré ahurissant de corruption qui y sévit, des abus de pouvoirs flagrants qu’on y rencontre, de l’absence quasi totale de transparence sur le fonctionnement de ses grandes institutions (CIO, Fédérations Internationales…), du dopage, des matches truqués et autres tares congénitales du sport.

Le côté obscur de la reprise économique miraculeuse de l'Islande

Il y a 6 ans, le cas de l'Islande illustrait à merveille la frénésie de crédit qui s’était emparée de la plupart des pays occidentaux. Lorsque l’économie du pays s’est complètement effondrée, au moment de la crise financière de 2008, et que les trois plus grandes banques du pays on fait faillite, on a découvert qu’elles s’étaient endettées de 85 milliards de dollars, soit près de 10 fois la valeur du PIB islandais.

Israël commet un carnage dans le quartier de Shejaiya à Gaza