jeudi 23 octobre 2014

AIG réclame des indemnisations pour avoir été sauvé financièrement...

Farage : «la Commission européenne est l'ennemi ultime du concept de la démocratie»

"En RDC, femmes et bébés continuent d’être violés" : Denis Mukwege

Sondages de mi-mandat 2014 aux Etats-Unis

Suppression des franchises de la Sécu en vue pour les plus modestes


La Sécu renforce sa chasse aux faux arrêts maladie


La réforme des allocations signe la fin du modèle social de l'État providence

Que se cache-t-il vraiment derrière la brouille américano-hongroise ?

L'exposition Zizi Sexuel fait polémique


La moitié des produits pour bébé serait à déconseiller


Richard Gage, ingénieur, parle de démolition contrôlée lors du 9/11

mercredi 22 octobre 2014

L'État islamique récupère des armes larguées au mauvais endroit par les États-Unis

Livre : Pierre-Joseph Proudhon - Qu'est-ce que la propriété ? (1840)



Ce texte, publié en 1840, rendit célèbre Pierre-Joseph Proudhon grâce à une impérissable formule « La propriété, c'est le vol. » Pour Proudhon, le capitalisme est l'apothéose d'une extorsion invisible. Le rassemblement productif des travailleurs dégage une force collective supérieure à la somme des forces de ces travailleurs pris isolément. Or la propriété privée des moyens de production autorise le capitaliste à rémunérer le travailleur sur la seule base individuelle de ce qu'il aurait produit s'il avait été placé hors de la force collective de production. Le propriétaire du capital empoche la différence ; ce surplus est le profit capitaliste, que Proudhon appelle l'aubaine. Toute la question économique de la justice est de répartir cette plus-value sans accaparement ni spoliation. En notre temps de crise du capitalisme, est-il question plus urgente ? La lecture du texte provocateur de Proudhon nous en prouve l'actualité. Saurons-nous y répondre mieux que lui ?

Pierre Dortiguier : Coordination secrète entre opposants armés syriens et Israël

Paul Tavernier : La procédure de la condamnation à mort du Cheikh Nimr nʼest pas équitable

Pierre Dortiguier sur la visite de Al-Abadi et Patrouchev à Téhéran

Statistiques du chômage : la grande manipulation statistique

L'administration Obama prête à tout pour justifier sa folie meurtrière

Des parlementaires en délicatesse avec le fisc


Total et la Russie : une relation privilégiée

Jacques Hogard : "L'Europe est morte à Pristina" : Chronique du Kosovo


Le colonel Jacques Hogard, commandant d’un groupe interarmées de forces spéciales durant la guerre du Kosovo en 1999, a publié en 2014 L’Europe est morte à Pristina, ouvrage dans lequel il dénonce la politique occidentale ayant mené à la prise du pouvoir par l’Armée de libération du Kosovo (UCK).

« Jusqu'où êtes-vous prêt à aller pour montrer votre mécontentement ? »

Hong Kong : Pékin crie à la manipulation étrangère

Jacques Sapir : En quoi Christophe de Margerie est-il important dans la relation franco-russe ?

Une journaliste de Press TV assassinée par les services de renseignement turcs